• Le contrat de professionnalisation conclu avec un salarié intérimaire couvre l’intégralité des périodes de formation et des périodes de mission.
  •  En cas de recours à l’activité partielle dans l’Entreprise Utilisatrice, la suspension du contrat de professionnalisation n’est autorisée que pour les périodes de travail. 
  • Les périodes de formation doivent, en revanche, être réalisées intégralement et payées normalement. L’indemnisation au titre de l’activité partielle n’est donc admise que pour les heures de mission et non pour les heures de formation.